Un guide du monde tintinesque
 
 

Le chíteau de Moulinsart

Moulinsart

C'est dans cette petite localité « d'Europe occidentale » (probablement de Wallonie) que se trouve le fameux château où nos héros résident. Visiblement inspiré de l'un des châteaux de la Loire, Cheverny, Moulinsart a cependant été amputé des deux ailes, sans doute pour en faire un domicile moins prétentieux. Quant au nom du château et du village, il s'agit du nom d'un village belge inversé: Sart-Moulin.

Moulinsart semble être un gros village assez bien organisé, puisqu'on y retrouve une gare (Les 7 boules de cristal, p. 1), la boucherie Sanzot, la compagnie d'assurances Mondass, la laiterie Lactas (L'Affaire Tournesol, p. 1- 5-11) ainsi qu'un marbrier, M. Isidore Boullu, une fanfare, « l'Harmonie de Moulinsart », un élagueur, M. Émile Vanneau, la gendarmerie et... un dépotoir municipal. (Les Bijoux de la Castafiore, p.1-5-13-29-58). 

À partir du Secret de la Licorne, la quasi totalité des aventures se dérouleront en partie à Moulinsart, qui est en quelque sorte le pied-à-terre de nos héros. Les Bijoux de la Castafiore s'y déroule même entièrement.


 
26, rue du Labrador

26, rue du Labrador C'est dans un appartement situé à cette adresse que Tintin résidera jusqu'à la fin d'Au pays de l'or noir. Mais dans quelle ville est-ce? Si l'on se fie aux indices laissés un peu partout (plaques d'immatriculation, uniformes, timbres etc.), c'est en Belgique, dans une grande ville. L'indice final nous viendra dans Tintin au Tibet: les caractères chinois sur la lettre de Tchang se lisent comme suit: « Hong-Kong, Tchang-Tchong Jen - pour Monsieur Tintin - Belgique Bruxelles »...

Son appartement est plutôt meublé froidement: on y retrouve quelques souvenirs de Chine, des livres et un mobilier plus que conventionnel... Il semble que Tintin ait déménagé d'étage entre Le Crabe aux pinces d'or et L'Étoile mystérieuse: en effet, il passe du deuxième au premier. Pourquoi? Mystère... Il semble qu'il ait définitivement quitté cet appartement pour Moulinsart durant les deux jours qui séparent son retour du Khemed et son départ pour la Syldavie (Objectif Lune, p. 2)...


 
La Syldavie

Un village syldave La Syldavie, « royaume du pélican noir », est un petit État d'Europe orientale, ne comptant que 642 000 habitants. Le pays est composé de deux grandes vallées se rejoingnant à Klow, la capitale (122 000 h.). Le relief est assez accidenté, et le massif montagneux des Zmylpathes, riche en gisements d'uranium, occupe une partie du territoire. Le sous-sol est très riche et les plaines très fertiles, ce qui favorise la culture du blé. La monnaie du pays est le khor. Les principales exportations sont l'eau minérale de Klow, le bois et les chevaux. Les violonistes syldaves sont aussi très renommés. Finalement, le territoire est désservi par la compagnie aérienne Syldair.

Armoiries syldavesLa Syldavie connut une histoire très mouvementée, puisque qu'elle fut sous la domination turque durant plus de deux siècles. Les Slaves reconquirent le territoire en 1127, sous le commandement de Hveghi, qui allait devenir le roi Muskar 1er. Ses successeurs s'affaiblirent peu à peu et la Bordurie, pays voisin, conquit le pays en 1195. En 1275, le baron Almazout chassa les occupants et devint roi, sous le nom d'Ottokar 1er. Cependant, ce n'est que sous le règne d'Ottokar IV que le pays se développa et fut unifié. Suite à une altercation avec un baron, le roi se défendit avec son sceptre. Depuis ce jour, pour garder son trône, le roi doit présenter son sceptre à la foule lors de la fête nationale, la Saint-Wladimir. De cet événement origine aussi la devise du pays: Eih bennek, eih blavek, soit « qui s'y frotte s'y pique ».

C'est lors du Sceptre d'Ottokar que Tintin intervient directement dans les affaires du pays. Il découvre un complot visant à voler le sceptre pour détrôner le roi et déstabiliser le pays. Après quoi, les Bordures envahiraient la Syldavie. Heureusement, Tintin retrouve le sceptre et déjoue les Bordures. Après la guerre, dans Objectif Lune,de riches gisements d'uranium sont découverts dans les Zmylpathes. Le gouvernement syldave décide alors de bâtir un centre de recherches atomiques dans un but pacifique. C'est donc en Syldavie que la première fusée lunaire conçue par le professeur Tournesol décolle. Cependant, le pays n'échappe pas à l'affrontement des superpuissances. Dans L'Affaire Tournesol, la Syldavie, alliée de l'Ouest, et la Bordurie, devenue dictature communiste, se livrent une lutte sans merci pour obtenir la nouvelle arme de Tournesol.


 
La Bordurie

SzohŔd, BordurieLa Bordurie, autre pays d'Europe orientale, est depuis toujours l'éternel ennemi de son voisin, la Syldavie. La capitale en est Szohôd. Le pays occupa la Syldavie de 1195 à 1275, mais en fut chassé par le baron Almazout. Depuis, de nombreux conflits opposèrent les deux pays. Lors du Sceptre d'Ottokar, la Bordurie, de tendance fasciste, tente de s'emparer de son voisin en détrônant le roi, mais l'intervention de Tintin l'en empêche. Après la guerre, le pays devient communiste, sous le dictateur Pleksy-Gladz, et livre une lutte acharnée à la Syldavie capitaliste, en particulier lors de L'Affaire Tournesol. Le régime de Szohôd fournira plus tard un soutien technique au général Tapioca, maître du San Theodoros, renversé par Alcazar dans Tintin et les Picaros.


 
Le San Theodoros

Tapiocapolis, San TheodorosLe San Theodoros est une république d'Amérique du Sud, en grande partie recouverte par la forêt vierge et traversée par le fleuve Badurayal. C'est dans cette région que l'on retrouve les indiens Arumbayas et Bibaros. La brillante civilisation paztèque s'y développa durant l'ère précolombienne, laissant de nombreux vestiges dont la pyramide de Trenxcoatl. C'est au XIXe siècle que le pays fut libéré par le général Olivaro (1805-1899). La capitale, d'abord nommée Las Dopicos, changera de nom pour Tapiocapolis puis Alcazaropolis. 

Le régime politique y est des plus instables, puisque le général Tapioca et le général Alcazar, grand rivaux de la politique du San Theodoros, oscillent constamment à la tête du pays, des révolutions marquant le rythme. Tintin s'y rend pour la première fois dans L'Oreille cassée, où il devient aide de camp du général Alcazar, porté au pouvoir. C'est à cette époque que le pays déclare la guerre à son voisin, le Nuevo Rico, pour le contrôle de la région pétrolifère du Gran Chapo. On apprend qu'Alcazar a été renversé par Tapioca lors des 7 boules de cristal, mais celui-ci se procure des armes en Europe dans Coke en Stock et reprend le pouvoir. Il est de nouveau renversé et c'est le général Tapioca, appuyé par le régime bordure de Pleksy-Gladz, qui est au pouvoir dans Tintin et les Picaros. Appuyé par l'International Banana Company, les guérilleros d'Alcazar reprendront finalement le pouvoir et Tapioca sera exilé.


 
Le Khemed

Wadesdah, KhemedCet émirat arabe semble se situer quelque part dans la péninsule arabique, sur les rives de la mer Rouge. La ville de résidence de l'émir est Hasch El Hemm, mais la capitale et ville principale est Wadesdah. Son port principal semble être Khemkhâh. Comme ses voisins de la région, le Khemed est très riche en pétrole. D'incessantes luttes de pouvoir opposent l'émir Ben Kalish Ezab et le cheik Bab El Ehr. Dans Au pays de l'or noir, à ces luttes politiques se mêlent des conflits commerciaux, puisque chaque compagnie pétrolière appuie l'un des deux adversaires. Plus tard, dans Coke en stock, le Khemed est le théâtre d'un complot réunissant l'Arabair, Bab El Ehr et le marquis di Gorgonzola alias Rastapopoulos, qui ayant chassé l'émir du pouvoir, organisent un trafic d'esclaves.

En guise de référence : une carte du Khemed dessinée par Hergé!

Fus»e



Retour ż la page principale